Témoignages

phobie scolaire

Ne voulant pas divulguer mon prénom on va m’appeler Kevin, car je tiens à rester anonyme.

En 2014, j’avais  11 ans et je suis entré en 6eme. Le début de cette année a été très compliqué . J’avais les cheveux longs , des lunettes et des bonnes notes. Tout le monde me harcelait et me traitait de tous les noms (de fille, d’intello, etc …).  Généralement, j’emmenais de l’argent pour m’acheter des  goûters et chaque jour, on me le volait  .Chaque soir, je rentrais de l’école en pleurs.

Alors vers le mois de novembre, à la fin des vacances, la veille de la reprise des cours, ne pouvant plus supporter ça, j’ai fait une première tentative de suicide. Ce jour là, mes parents ont réalisé l’ampleur de mon mal être. Je me faisais harceler mais ne voulais pas leur en parler. A partir de ce moment-là, mes parents ont décidé de me garder à la maison et de me faire suivre par un psychologue afin que je puisse me libérer de mes idées noires, et m’aider à avancer. Nous avons donc commencé une thérapie hebdomadaire, avec un psychologue.

 J’ai réintégré la classe de 5éme en septembre 2015, pour vivre exactement le même calvaire que l’année précédente. J’ai à nouveau tenté de me suicider . Mes parents m’ont  à nouveau sorti de cet établissement et j’ai pu bénéficier de l’école à domicile par le biais du CNED.  Au fil des consultations avec le psychologue, un diagnostic fut posé, je suis un EIP.

Il m’expliqua alors qu’un EIP était une personne ultra sensible et surdouée. Contrairement a ce que plein de personnes pensent, ce n’est pas super, au contraire, j’avais des bonnes notes, mais j’étais malheureux.

Ces années au CNED et les heures passées avec le psychologue m’ont permit de prendre du recul sur ce qui m’est arrivé, et renforcer mon niveau de sensibilité. Moi j aurai voulu reprendre l’école en seconde. Mais après un long  travail avec le psychologue, j’ai finalement décidé de retourner au collège en 3eme dans une autre classe, avec des personnes que je ne connaissais pas.

Avant d’y retourner, je me suis coupé mes longs cheveux que j’avais depuis mon plus jeune âge. C’était une décision très difficile à prendre .

Maintenant j’ai 14 ans et suis actuellement en 3ème dans  le même collège et pour l’instant tout se passe bien. J’ai été traumatisé à vie. Depuis septembre, je n’ai encore jamais emmené de l’argent ou un goûter et je n’aime pas être en groupe avec des personnes que je ne connais pas. Je suis toujours un peu angoissé.

 

 

S'abonner à RSS - Témoignages